domingo, 8 de junho de 2008

Um fim de tarde excelente

Ontem, para me distrair um pouco do fervilhar que parecia atingir todos, em qualquer lugar, por causa do jogo que a nossa selecção iria disputar, acabei por passar um final de tarde, calmamente a ouvir Serge Lama.

Mais uma das vantagens de frequentar o tal "HealTh Club" à minha medida. É que eu já não me recordava destas músicas. Julgava até que nem as conhecia... Mas, de facto, não só as conhecia como me dizem muito. Têm uns poemas maravilhosos. Obrigada por me terem permitido recordá-las.

Vou partilhar convosco um dos meus preferidos:



Je ne rêve plus je ne fume plus
Je n'ai même plus d'histoire
Je suis seule sans toi
Je suis laide sans toi
Je suis comme un orphelin dans un dortoir
Je n'ai plus envie de vivre dans ma vie
Ma vie cesse quand tu pars
Je n'ai plus de vie et même mon lit
Ce transforme en quai de gare
Quand tu t'en vas

Je suis malade, complètement malade
Comme quand ma mère sortait le soir
Et qu'elle me laissait seul avec mon désespoir
Je suis malade parfaitement malade
T'arrive on ne sait jamais quand
Tu repars on ne sait jamais où
Et ça va faire bientôt deux ans
Que tu t'en fous

Comme à un rocher, comme à un péché
Je suis accroché à toi
Je suis fatigué je suis épuisé
De faire semblant d'être heureuse quand ils sont là
Je bois toutes les nuits mais tous les whiskies
Pour moi on le même goût
Et tous les bateaux portent ton drapeau
Je ne sais plus où aller tu es partout
Je suis malade complètement malade
Je verse mon sang dans ton corps
Et je suis comme un oiseau mort quand toi tu dors
Je suis malade parfaitement malade
Tu m'as privé de tous mes chants
Tu m'as vidé de tous mes mots
Pourtant moi j'avais du talent avant ta peau

Cet amour me tue si ça continue
Je crèverai seul avec moi
Près de ma radio comme un gosse idiot
Ecoutant ma propre voix qui chantera

Je suis malade complètement malade
Comme quand ma mère sortait le soir
Et qu'elle me laissait seul avec mon désespoir
Je suis maladeC'est ça je suis malade
Tu m'as privé de tous mes chants
Tu m'as vidé de tous mes mots
Et j'ai le cœur complètement malade
Cerné de barricadesT'entends je suis malade.

3 comentários:

A.Teixeira disse...

Nesta época de tantas possibilidades audiovisuais, deixa-me contribuir, Donagata, com um simples endereço para este teu excelente poste:

http://www.youtube.com/watch?v=HCXebqEaSyU

Donagata disse...

Obrigada pela dica. Mas j� tinha encontrado esse v�deo. O que eu n�o consigo encontrar � nenhum apenas com o Serge Lama, que eu prefiro. Al�m disso tentei importar apenas a m�sica. Mas nem queiras saber as asneiras que fiz e n�o consegui. V� l� que estive em treinos quase todo o dia (os bocadinhos que aqui venho)e at� consgui desformatar o blogue todo. Apanhei um susto!
Amanh� voltarei a tentar. Estas coisas n�o s�o mesmo a minha praia.

Anónimo disse...

Ola Sra Donagata :) ...
Sabe , Eu AMO esta Musica LINDA LINDA LINDA !!!
Confesso q nao sou la mto Bom a Francês , mas tive o prazer de ter a Mulher mais Maravilhosa do Mundo q me Traduziu toda a Musica para Português ... claro , enquanto eu me ia Emocionando com tamanha doçura do seu Gesto !!!
Eu AMO mmo esta Musica :) ...

Mto Bom Gosto !!!

Beijo , A.B.